Afin de palier à une nette augmentation du flux de voyageurs, le gouvernement marocain a lancé la construction d’une première ligne à grande vitesse (LGV) capable d’accueillir 10 millions de passagers par an. Une fois achevée, la LGV de 350 km reliera Casablanca à Tanger en deux heures de temps. Le projet, d’un coût de 4 milliards de dollars, sera achevé en 2015.

Deux pelles hydrauliques sur chenilles SDLG sont à pieds d’ouvre sur le chantier, achetées par COVEQ (constructeur chinois) qui gère une partie des travaux de construction sur le projet.

Le directeur des affaires de SDLG pour le Maroc, Abdelhalim Achattous, a déclaré que l’ajout d’une nouvelle ligne de produits à l’offre de SDLG dans la région reflète l’engagement de la société à demeurer un chef de file du marché au Maroc et en Afrique du Nord.

« Les chargeuses sur pneus de SDLG sont très populaires dans le marché nord-africain, » a-t-il ajouté. « Bien sûr, leurs prix compétitifs ont fait une option attrayante au départ, mais une fois que les clients les utilisent, ils apprécient de plus en plus leur fiabilité et leur durabilité »

« Nous prévoyons à ce que la gamme des pelles hydrauliques SDLG deviendra aussi populaire, car elle partage les mêmes qualités de fiabilité, de robustesse et de facilité d’entretien ».

Dotée d’un godet d’une capacité de 1,3 m3, la LG6300 est propulsée par un moteur Deutz EMR2 de deuxième génération offrant plus de couple, une consommation de carburant réduite, et une réduction significative des émissions de CO² ainsi que des nuisances sonores. Sa vitesse de déplacement se situe entre 3,2 et 5,1 km/h et un GPS est également disponible en option.

De même l’accès à la cabine est facilité par la largeur de la porte. La cabine est montée sur des amortisseurs hydrauliques pour réduire les secousses et les vibrations. Ces amortisseurs hydrauliques, s’ajoutant à l’isolation phonique de la cabine, réduisent nettement le niveau de bruit à l’intérieur de celle-ci. La cabine offre une excellente visibilité panoramique. La partie supérieure du pare-brise peut s’escamoter sous le pavillon, tandis que la partie inférieure peut être déposée et rangée dans la porte latérale.